Centre Pensées – Centre Français de Thérapie à Berlin

Thérapie par l’Hypnose à Berlin

🌿Définition de l’hypnose

Le terme hypnose est issu du mot grec “hupnos”qui signifie sommeil. Contrairement à son étymologie, l’hypnose est un état naturel de conscience modifiée. Il ne correspond pas à un état de veille mais à un état dissociatif qui permet d’accéder à l’inconscient. D’après le dictionnaire Larousse : “le terme inconscient désigne de façon assez générale la partie inaccessible du fonctionnement psychique de tout individu humain, que cette inaccessibilité soit passagère ou constante.” 

C’est cette partie qui est plus forte que soi, ce que l’on peut s’empêcher d’être, de faire ou de penser. L’hypnose ericksonienne est une approche thérapeutique qui permet au patient d’accéder à son inconscient pour effectuer des changements profonds que la conscience ne peut faire à elle seule. L’inconscient et le conscient vont s’allier ensemble afin de résoudre les problèmes et développer de nouvelles stratégies d’adaptation plus saines et équilibrées pour le patient. 

 

🌿 L’hypnose ericksonienne :

C’est un accompagnement qui est utile pour les douleurs, la gestion des troubles anxieux (stress, phobie, faible estime de soi, crise de panique), pour les dépendances (troubles alimentaires et tabagisme), pour les somatisations (dermatologique, migraine, inflammation) et dans le psychopathologie (trouble de la personnalité et de l’humeur). Elle est utile pour aider les personnes à mieux gérer leurs émotions ou réactions physiques face à des facteurs de stress ou d’angoisse. L’hypnose est une méthode complémentaire à un suivi médical, paramédical et psychologique. Dans le cadre de maladie chronique et/ou grave il est cependant recommandé d’avoir l’accord d’un médecin et que le suivi médical soit toujours effectif afin de pouvoir recourir à l’hypnose. 
C’est une approche humaniste où le thérapeute induit chez le patient, en état de conscience modifiée, des suggestions indirectes qui permettent à l’inconscient de mobiliser ses ressources psychiques. L’hypnose ericksonienne est apparue au début du XXème siècle par le psychiatre américain Milton.H Erickson qui a pu guérir de sa poliomyélite (paralysie) grâce à l’autohypnose. Il conçoit l’hypnose comme un état naturel et permissif. Erickson pense que chacun a en lui les ressources et la capacité de soulager sa propre souffrance et de résoudre ses problèmes d’une manière qui ne soit pas nécessairement comprise et analysée sur le plan cognitif. Pour lui, il est seulement important que les changements se produisent. 
En effet, nous sommes tous à des degrés plus ou moins différents réceptifs à l’état hypnotique que nous expérimentons chaque jour dans notre quotidien. Par exemple lorsque nous lisons un livre, que notre esprit par ailleurs et nous devons reprendre les lignes que nous avons pourtant parcourues mais que nous n’avons pas lues. Bien encore, pour ceux qui conduisent, lorsque l’on se rend compte que pendant un laps de temps, notre esprit part ailleurs, pourtant la conduite s’est faite de manière automatique. Pour les cinéphiles, les films sont un très bon exemple d’état de conscience modifié. En effet, si vous regardez un film au cinéma, vous avez bien conscience que certaines choses n’existent pas dans la réalité ou ne sont pas plausibles, et pourtant, durant l’instant d’un film et vous vous laissez prendre au jeu ! Dans l’hypnose c’est bien le patient qui va être à l’origine de son état de conscience modifié durant toute la séance. 

🌿Qu’est-ce qu’un état hypnotique ?

L’état de conscience modifiée permet de pouvoir suggérer au cerveau des comparaisons avec d’autres états de conscience ce qui ouvre le champ des possibles sur de nouvelles réalités. L’individu est plongé dans un état entre veille et sommeil, il éprouve une sensation de bien-être mais il reste conscient. Grâce aux suggestions, aux truismes et au yes set, le thérapeute peut s’adresser directement à l’inconscient. Le langage est permissif, les métaphores, les suggestions indirectes permettent de lever les résistances psychiques et laisser la personne accéder à ses propres ressources. Car le sujet va se déconnecter de son environnement extérieur et se focaliser sur son inconscient.  L’état de détente physique et psychique contribue à mettre la conscience en état de veille, de laisser l’imaginaire prendre la place sur la logique. A la fois présent et ailleurs, le patient est en liberté d’agir. En effet, le patient est acteur de sa guérison car l’état hypnotique permet d’accéder aux ressources intérieures. Car l’inconscient est la source des énergies nouvelles, c’est-à-dire les capacités d’adaptation et de changement, que le patient ignore. Accompagné par la voix du thérapeute dans un cadre défini et contenant, le patient part à la découverte de ses ressources insoupçonnées qui vont lui permettent d’opérer une modification en lui. L’état hypnotique permet d’accéder à un flux créatif et d’ouvrir le champ des possibles et de transformer son quotidien. 
“Car le but de la thérapie ericksonienne c’est le changement !”
L’hypnose apporte un état de bien-être et un changement effectif dans la vie du patient. Elle a pour objectif de faire diminuer, voire parfois disparaître, les symptômes ou les blocages qui empêchent le sujet d’être dans l’instant présent et d’avancer dans son parcours de vie. Le thérapeute va aider le sujet à explorer ses potentialités insoupçonnées et non utilisées qui sont inconscientes. Grâce à un état hypnotique qui permet à l’inconscient d’intégrer de nouveaux “schèmes”, c’est-à-dire de nouvelles habitudes, plus saines et équilibrées pour le sujet. Car l’hypnose permet à l’inconscient de répondre de manière neutre ou positive à des stimulis et des événements qui affectent la vie du patient. Prenons l’exemple des phobies, parfois le sujet ne sait pas d’où provient sa peur et ne peut l’affronter. L’hypnose va permettre au patient de diminuer voir faire disparaitre sa phobie sans y rechercher une cause rationnelle, simplement en diminuant son intensité. Grâce aux progrès de la technologie et des recherches en neuroscience, il est aujourd’hui possible de pouvoir repérer les différentes activités cérébrales et les interactions entres-elles sous état hypnotique
Hypnose à Berlin
person showing green and black eyelid closeup photography
person showing green and black eyelid closeup photography
person showing green and black eyelid closeup photography
person showing green and black eyelid closeup photography
person showing green and black eyelid closeup photography

🧠 Les effets de l’hypnose sur le cerveau :

Le cerveau va modifier son activité lorsqu’il est en transe hypnotique. Dans un premier temps on constate une baisse de l’activité du cortex cingulaire antérieur dorsal, c’est-à-dire la zone qui évalue le contexte, focalise notre attention et nous permet de prendre des décisions. Puis on observe une augmentation de l’activité dans le lobe frontal, partie chargée de la résolution de problèmes ainsi qu’une intensité cérébrale dans le cortex préfrontal (zone qui gèrent l’adaptation, permet de changer de comportement et d’évaluer sa conscience de soi).

L’augmentation des connexions entre le cortex préfrontal dorsolatéral (contrôle exécutif) et l’insula (partie qui règle les fonctions corporelles.) permet au sujet de faire moins attention à ce qui se passe autour de lui. On observe aussi des connexions plus faibles entre certaines zones du lobe pariétal ce qui crée une dissociation entre l’action et la conscience que l’on porte sur cet acte. Enfin on constate une inversion de connexion entre le cortex préfrontal dorsolatéral et le cortex cingulaire postérieur, la partie qui gère les pensées et les ruminations mentales ce qui induit un détachement et donc une réduction de la conscience de soi. Ce qui explique comment les suggestions indirectes vont agir sur l’inconscient sans que le patient ne se pose des questions et lui permettre d’envisager les choses autrement. L’hypnose induit une restauration des connectivités fonctionnelles entre les structures nerveuses centrales qui sont : l’axe neuro-endocrinien-immunitaire, l’intéroception (conscience de l’état interne de son corps), la régulation du système centrale et périphérique et le tonus vagal.

 

⚠️ Contre indication :

L’hypnose ne peut être proposée aux personnes ayant une structure psychotique ou un trouble du spectre autistique. Car l’hypnose vient abaisser les mécanismes de défenses psychiques et donc permettre à l’inconscient de prendre plus de place.
Cependant, les sujets psychotiques ont un “inconscient à ciel ouvert” et un rapport à la réalité moins ancré que les personnes névrosées ou ayant un trouble de la personnalité. Il est important pour les personnes souffrant de psychose ou de TSA de maintenir des mécanismes de défenses psychiques suffisamment bonnes pour garder un lien avec la réalité. Un suivi psychiatrique et psychologique est plus adapté pour ces personnes.

Centre Français de Thérapie à Berlin

Contactez nous en remplissant le formulaire ci dessous

Vos disponibilités pour une consultation sont plutôt le... (plusieurs choix possibles)

En cas d'urgence, contactez votre quartier Berliner Krisendienst ou Sozialpsychiatrischer Dient (SPD).

Consultez le site Web de My International Therapy, la version internationale du Centre Pensées

Schönhauser Allee 55 - 10437 BERLIN

Cafe Echanges durant le mois d'août
Bonjour à tous.tes, Le Centre Pensées propose cet été des "café-échanges", ouverts à tous.tes et gratuits! L'idée est toujours d'ouvrir un espace de parole libre et de rencontres, dans l'accueil et la bienveillance. 🍃 Voici les thématiques choisies pour les différentes rencontres : 🌾 Avortement 🌾 Vivre avec une personne souffrant d'un trouble psy 🌾 Couples binationaux et intégration 🌾 Autre idée ? Des suggestions, des envies ? C'est autour d'un sentiment partagé, d'une histoire de vie racontée, ou encore en partant d'une difficulté traversée que nous échangerons. 👥 Deux psychologues du centre seront là en tant que médiatrices pour soutenir les échanges. Il n'y a pas encore de date pour chacune de ces rencontres mais c'est prévu pour le mois d'août. On attend vos retours pour fixer une date qui convienne au plus grand nombre. Pour vous inscrire, cliquez sur le bouton ci dessous
merci d'avoir repondu au questionnaire. Nous vous tiendrons informé(e)